Défendons nos allocations chômage

unedic

Le 26 juin, rendez-vous à 8 h 00
sous les fenêtres de l'UNEDIC, 4 rue Traversière, à Paris

 

Durant les mois de négociation entre les organisations syndicales et le patronat, ce dernier s'obstinait à vouloir durcir les règles d'indemnisation chômage, refusant ainsi la poursuite des discussions.

A la botte du MEDEF, le président MACRON et sa ministre du travail PENICAUD, décident alors de reprendre la main et s'apprêtent aujourd'hui à satisfaire les demandes patronales.

Actuellement, pour percevoir cette indemnisation chômage, les privés d'emploi doivent avoir travaillé l'équivalent de 4 mois sur les 28 mois précédant la fin de leur contrat de travail et 36 mois au-delà de 53 ans. Dès cet été, si la réforme passe, il faudra avoir travaillé 6 mois sur 24 !

 

Avec cette nouvelle attaque contre les droits des chomeurs, le gouvernement compte faire 4 milliards d'euros d'économie d'ici 2021. Un véritable hold-up qui se rajoute à la dernière réforme de l'assurance chômage de 2017, conduisant, une fois de plus, les travailleurs les plus fragiles dans une précarité extreme !

Cette nouvelle réforme répond aux véritables objectifs du MEDEF : faire les poches des salarié(e)s précaires et les faire travailler avec des salaires de misère et des conditions de travail infernales !

Les salarié(e)s en intérim, en CDD, en temps partiel, celles et ceux qui sont victimes des contrats de courte durée et qui subissent des périodes de chômage et des conditions de vie difficiles, ne veulent plus subir !
La CGT appelle à se mobiliser le 26 juin devant le siège de l'UNEDIC à PARIS à l'instant même où va se tenir le Conseil d'administration !

La CGT INTÉRIM appelle donc les travailleurs intérimaires, en mission ou au chômage, à l'ensemble de ses élu(e)s, militant(e)s, syndiqué(e)s et sympathisant(e)s, à venir nombreux sur PARIS, pour faire entendre notre ras-le-bol, s'opposer à la casse de nos droits et exiger la revalorisation et le maintien de notre salaire entre deux contrats !
Le 26 juin, rendez-vous à 8 h 00
sous les fenêtres de l'UNEDIC, 4 rue Traversière, à Paris